Impénétrable

Published on February 2 2014

Impénétrable

Oui je suis en train de réaliser que Carrie, donc moi, moi-même, fille déjantée est…..impénétrable !

Et noOOOon je ne parle pas de s… mais de la résistance intellectuelle, sensorielle, subconscentionelle (comment ca ce mot n’existe pas ?! ben maintenant si), donc je disais que je me sentais impénétrable.

Et pourquoi dont ?

Ben voila, cela va faire depuis maintenant plus d’un an que j’ai quitté Big et pour tenter de l’oublier j’ai tout fait, tenté ou…presque.

J’ai essayé le MLS ou j’ai dépensé une fortune dedans. Ce traitement fut suivi, completé de séances de sclérose, de radio fréquences, de champs magnétiques, de laser.

Résultat : ok je n’ai plus autant de cellulite mais avec le stress j’ai grossi de 10kg…….

On m’a conseillé le GSM : Gesalt Sensitive Massage. Carrie a refusé d’être comme Eve et a préféré garder sa p’tite culotte. Le masseur m’a prodigué plusieurs séances de massage et au bout de 5 à 6 j’ai dit stop. Je ne ressentais rien, ca ne m’atteignait pas dans mon plus profond moi intérieur. Le massage ne me faisait rien ; ca ... m’ennuyait presque. Je devais « crier/dire » mes ressentis et à part : euh la j’ai un peu mal, la c’est agréable je ne ressentais rien de très profond.

J’ai testé plein d’antidépresseurs. Si au début je ressentais une amélioration, très vite l’effet se dissipait, mon intérieur s’en accommodait et me disait : puff ca ne fait rien ce truc. Et... la déprime revient lentement.

La psy : j’ai fait 2 psys et si elles me comprennent, ressentent bien mon/mes problèmes le résultat est idem : je pense à Big, je l’aime, je suis incapable de faire le deuil de ce dernier, tout comme tout autre être humain (sauf après beaucoup beaucoup beaucoup d'années), ou même un lieu (oui même un lieu je n’arrive pas à en faire le deuil !)….et elles n’arrivent pas à atteindre mon noyau interne, mon moi.

J’ai des livres à consulter mais tout ne réside pas dans la thérapie, ni dans les livres mais...en soit (ca me rappelle jamais le 1er soir tiens !) mais voilà je n’y arrive pas seule. J’ai beau m’écouter respirer, me poser, m’interroger mais je ne vois rien venir, je ne ressens rien, si ce n’est tristesse, mélancolie, aigreur, amertume et culpabilité !

 

Je ne désespère pas. Je sais que ca va aller, que je vais arriver à surmonter ces états d’âme, que je vais passer à autre chose.

Je me connais, « j’aime » toucher le fond pour rebondir. Ca prend plus ou moins du temps mais je remonte, redeviens une fille déjantée, impossible à suivre tellement je speed.

Il faut juste du temps, mais pour le moment Carrie se dit :

Ben ma fille t’es bien impénétrable !!! YooOOoo

 

Written by Carrie

Published on #Humeur

Repost 0